Bonsoir à vous, ô lecteurs du bout de leur câble éthernet! (ou de leur connexion wifi, soit)

Concernant ce que je fais (paragraphe qui risque donc de n'intéresser que mes multiples autres personnalités): entre les 4h d'équitation hebdomadaires, le code et les diverses sorties, autant dire que je ne chôme pas. Hier, une copine m'a initiée à l'escalade - je sais donc assurer toute seule comme une grande maintenant - et autant dire que j'ai pris mon pied; ma pulsion escaladienne de juin était donc bonne! Restera plus qu'à aller m'inscrire à l'AS de la fac. En parlant de fac, parlons d'assurance RCP (Responsabilité Civile Professionnelle): sur les conseils de Romain (merci!) et de deux trois autres, je suis désormais inscrite à la MACSF. Bon, faudrait ptêtre que j'aille faire cette fameuse sérologie pour l'hépatite B que je reporte tous les jours au lendemain depuis une semaine xD Qui sait, comme demain je ne fais aucun sport, peut-être aurai-je soudain envie de m'y précipiter?! Affaire à suivre.

Tania, je pense qu'après lecture des blogs de tous les superdoublants (ou au moins de nos blogs de primants), tu devrais avoir une bonne idée de ce qui t'attend - autant dire un vrai supplice xD - Bon courage pour l'an prochain, et comme un certain Greg me disait si bien : "ne lâche rien"!

D'ailleurs, en parlant de ton commentaire, pourquoi est-ce que je dis que j'ai fini l'année en dormant? Parce qu'à peu de chose près c'était le cas x). Après la rentrée fin janvier et jusqu'à fin février, mon temps de travail est passé à 12h puis à 8h. Pourquoi? J'étais épuisée; une semaine de vacances entre les quad, c'est loin d'être suffisant. Et en mars, le début du plongeon; si bien qu'en avril j'en étais à 2 voire 4h maximum par jour! Autant dire un véritable blasphème pour moi qui était une si fidèle adepte du 14h par jour xD D'autant plus que j'étais tellement au bout du rouleau que je m'endormais littéralement sur mes polys (d'ailleurs c'est en partie pour ça que je n'allais plus à la BU: s'endormir sur sa chaise, c'est quand même drôlement gênant au moment du réveil xD), et que je me suis pris X journées de vacances (et de plus en plus avec le temps qui passait)(D'ailleurs je n'allais plus à Epsilon Exam non plus - pourquoi aller à un concours blanc qu'on n'a pas préparé? Pour échouer? Pour stresser un peu plus? Pour déprimer après avoir vu un rang plus que médiocre?). Heureusement pour moi, après de longues semaines à paniquer, à faire des crises de nerfs, à me dire que pendant que je bullais les autres gagnaient des places, à tomber raide endormie sur mes polys, j'ai réussi à me reprendre juste à temps pour le début des révisions (3 semaines en avril, avec au bout le concours final); lentement mais sûrement, à coup de 9-10h par jour, en réfléchissant à comment je pouvais gagner du temps et optimiser mon apprentissage, mais surtout en dormant bien la nuit (au moins 10H)(très important vu l'état de fatigue psychique, psychologique et physique dans lequel j'étais), j'ai réussi à boucler mon programme. Et j'ai aussi bénéficié d'une part de chance au concours (notamment en biophysique, où j'ai vraiment coché au hasard pendant les deux tiers de l'épreuve - note finale : 22/40. Comme quoi, en cas de panique ou de blanc total, cocher au hasard paie!). Donc, m'est avis que l'ensemble de ma petite histoire souligne l'importance de prendre le temps de se reposer (la tête comme les nerfs) au deuxième quadrimestre. Surtout pour les doublants...

Cookie, à ton service ;) (chouette, un nouveau client! xD) :

- en général, grosso modo 3 matières par semaine. Exemple (tiré de mon ancien planning EE): biocell, biochimie, anat. Ou 2 moyennes + 2 petites : chimie, anat, physio (très faible coeff), psycho (épreuve très courte).

- Perso, je n'arrivais pas à revoir tout le poly depuis le début du trimestre; donc je revoyais en priorité les cours que je venais d'apprendre, et les points cruciaux ou compliqués des anciens cours. Pour les matières à exos, c'était à peu près la même organisation : exos +++ sur les nouveaux chapitres, et quelques exos de routine pour les chapitres plus anciens et déjà maîtrisés (il faut vraiment se sentir à l'aise dessus; environ 8h d'exos par chapitre pour moi, histoire d'acquérir les mécanismes). Une fiche de "trucs et astuces" me permettait aussi de gagner pas mal de temps. (Exemples : une réaction acide-base est toujours plus rapide que n'importe quelle autre réaction; attention telle réaction donne tel nombre d'isomères...).

- On ne reçoit sa copie corrigée (et le rang, la barre, la moyenne) que la semaine qui suit celle du concours blanc, par contre on a tout de suite un corrigé écrit en sortant de l'EB; il vaut mieux noter qqe part les points qui ont posé problème sur l'EB pour pouvoir faire une pré-correction efficace le soir même, et une vraie correction tout aussi efficace après avoir récupéré la copie la semaine qui suit. Si tu as des questions tout de suite après l'épreuve, tu peux tenter d'attraper le prof au passage, sinon tu peux les poser à tes copains, ou encore utiliser le canal question de ta fac, le forum du tutorat... On te donnera de toute façon une adresse à EE où tu pourras poser tes questions; selon le prof le temps de réponse peut être variable (certains répondent très vite, d'autres font une synthèse des questions et y répondent pendant la séance de correction - donc, un autre argument pour noter les questions qui te viennent en tête après l'EB!).

- enfin (mais non, tu pouvais continuer :) ), il y a environ 3 créneaux d'EB: le lundi aprem, le mardi aprem, le mercredi matin (enfin, pour nous c'était comme ça). Pour un EB du matin, grosso modo 8h30-13h; pour un EB l'aprem: 13h30-18h. 19h au plus tard.

Et moi aussi, j'espère que la P2 c'est mieux xD